Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clés de Vie
  •                 Clés de Vie
  • : Aller à l'essence de ce qui fait fonctionner la vie et le monde, duquel on ne voit, tel un iceberg, que la partie visible, la partie la plus infime. Christophe - Naturopthe (santé intestinale - Paris) 06 58 89 82 99 cetienne8 (at) yahoo.fr
  • Contact

Articles Récents

Catégories

8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 16:02

Les chakras, tout le monde en a entendu parlé. Ces centres énergétiques que beaucoup de personnes perçoivent maintenant à l'intérieur d'elles-mêmes, sont la trame principale du vaste réseau énergétique transportant les flux vitaux (méridiens) dans notre corps. Les chakras effectuent l'interface avec l'énergie spirituelle.  Ils ont été représenté dans toutes les cultures spirituelles depuis la nuit des temps sous différentes formes et par diverses symboliques.

Dans une approche moderne, on peut établir d'innombrables correspondances avec le monde du vivant, ne serait-ce qu'avec les plexus nerveux bien-sûr. L'une des étude les plus récente et ludique traite des liens entre les chakras et les huiles essentielles. Et de fait, une huile essentielle, c'est l'âme d'une plante aromatique ; rappelons que les plantes aromatiques sont les plantes les plus évoluées du règne végétal, et que, comme le rappelle très justement le Dr Pénoël, les huiles essentielles ont une action à la fois sur les plans physique, psychique et spirituel.

Un livre exceptionnel est né sous la plume de Lydia Bosson et Guénolée Dietz : L'aromathérapie énergétique, guérir avec l'âme des plantes (Editions Amyris).

Je propose de partager ici le résumé des correspondances entre chakras et huiles essentielles qui sont présentées dans le livre, qui sont également enseignés par l'excellent Gilles Fournil, le créateur de l'olfactothérape (
http://www.olfactotherapie.com/), et enfin qui sont le fruit de mon expérience.

Les principales huiles avec leur correspondance sont dans le tableau ci-après :







Huiles essentielles        Chakra
 


en gras : selon Gilles Founil, les 16 huiles de base de sa méthode, avec pour la plupart précision de la polarité (féminin / masculin)
               

Achillée millefeuille :          racine

Angélique :                         racine

basilic sacré                       racine

basilic exotique                  cœur et plexus solaire

bergamotte                        plexus solaire

Cannelle de Chine             racine

Carotte                                racine, bassin

Cèdre de l'atlas                 racine (masculin)

Ciste ladanifère                 coronal, coronal supérieur, bassin

Cyprès                                coronal

Elémi                                  gorge

Boswellia                           coronal supérieur

Elémi                                  gorge

Boswellia                           coronal supérieur

Epinette noire                    cœur, thymus 

Epinette blanche               cœur, thymus, 3ème oeil

Epinette bleue                   cœur, thymus, gorge

Eucalyptus radiata          gorge (féminin)

Fenouil doux                       plexus solaire

Genévrier                            coronal

Géranium                            coeur
Girofle (clou)                      racine
(féminin)

Hélichryse italienne            racine, 3ème œil

Hysope decumbens           3ème œil

Jasmin                                 3ème oeil
Laurier                                 gorge

Lavande vraie                    plexus solaire  (féminin)

Litsée citronnée                  plexus solaire
Lotus                                      Coronal
 

Manuka                                racine, coronal, coronal supérieur

Menthe poivrée                   3ème œil (masculin)

Menthe verte                        3ème oeil (féminin)

Myrrhe                                   bassin et gorge

Nard                                       racine, cœur, coronal
Oliban (Encens)                 Coronal 

Orange douce                     bassin

Néroli                                    bassin

Palmarosa                           cœur, coronal supérieur

Patchouli                              racine

Romarin verbénone          plexus solaire (masculin)

Romarin à camphre            plexus solaire, 3ème œil

Rose de Bulgarie                 cœur (masculin + féminin)

Sapin                                    cœur

Santal                                  bassin (féminin)
Sauge sclarée                     gorge
(mascuin)

Sauge officinale                  3ème œil

Verveine citronnée              cœur

Vétiver                                  racine

Ylang ylang                          bassin (masculin)

Repost 0
Published by Christophe - dans Sante
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 05:01

Présentation de l’éditeur

Un père ayant souffert d'une attaque cérébrale recouvre la totalité de ses facultés intellectuelles. Un homme victime d'un infarctus se remet à marcher. Une femme qui ne pouvait plus se tenir debout retrouve l'équilibre... Norman Doidge nous dévoile un sujet révolutionnaire : le cerveau peut changer et se transformer par lui-même. Une découverte médicale qui bouleverse le champ des neurosciences. Le credo de cette révolution : la neuroplasticité, qui révèle les pouvoirs étonnants du cerveau, capable de compenser des déficiences, des lésions, de se réparer, mais aussi de se développer et de s'améliorer – non seulement pendant la petite enfance, comme on le sait depuis longtemps, mais également à un âge avancé... À travers les histoires émouvantes de patients pour qui tout semblait perdu, un ouvrage passionnant, réconfortant et optimiste sur les ressources inexplorées de notre cerveau, et son infinie capacité à s'adapter et à progresser.

Commentaire

Les neurosciences nous ont appris tout récemment que le cerveau humain perdait de 10 000 à 50 000 neurones par jour à compter de son jeune âge, ce qui expliquerait en bonne partie les problèmes cognitifs du vieillissement. Mais l'histoire ne s'arrête pas là, heureusement, comme nous le révèlent les plus récentes découvertes de ce merveilleux champ de recherches. Dans le livre que voici, un psychiatre nous fait participer à l'investigation qu'il a menée pour savoir dans quelle mesure le cerveau humain pouvait changer — pour s'adapter à de nouvelles réalités si besoin est (la perte de neurones, par exemple), mais surtout pour guérir. Guérir comme le souhaitent ses propres patients, eux qui souffrent de divers troubles déjà bien installés dans le « câblage » du cerveau (problèmes affectifs ou sexuels, obsessions, traumatismes de l'enfance, addictions, etc.). Pour ce faire, l'homme est allé rencontrer plusieurs chercheurs de pointe. Ce qu'il a trouvé est proprement renversant.

S'il est vrai que les différentes aires du cerveau régissent différentes fonctions – le processus du langage articulé, par exemple, se déroule dans le lobe frontal -, les neurones sont beaucoup plus polyvalents que ce que l'on croyait jusqu'à récemment. C'est ce qu'on appelle la neuroplasticité, une propriété commune à tous les tissus du cerveau, et même de tout le système nerveux central, propriété dont on commence à peine à comprendre le fonctionnement. C'est elle qui fait que les neurones normalement utilisés pour la vision peuvent aussi, chez les gens devenus aveugles, accomplir d'autres tâches - entendre mieux, par exemple. En fait, dans le cerveau, une « guerre des nerfs » se déroule en permanence : plus les tissus sont sollicités, plus ils développent les connexions nécessaires à une fonction donnée. Mais dès que nous cessons de pratiquer une activité mentale, non seulement nous oublions ce que nous avions appris, mais l'espace mental est bientôt colonisé par une ou plusieurs activités de remplacement. C'est la représentation éclatante du principe du « use it or loose it » (si tu ne t'en sers pas, tu vas le perdre).

En apprenant comment fonctionne la neuroplasticité, on commence à pouvoir maintenant soigner toutes sortes de problèmes - dyslexie, surdité ou paralysie, mais aussi obsessions et dépendances. Les récits de l'auteur à cet effet nous décrivent de manière vive et captivante la transformation vécue par des gens qui pourraient être nos parents ou nos amis. Puis, tout au long des diverses histoires, les lecteurs découvrent une information plus théorique, mais jamais ennuyante, sur ce que l'on a longtemps appelé la « matière grise », faute d'en connaître les mystères. En cours de route, l'auteur souligne les nombreuses implications de ce nouveau corps de connaissances dans l'organisation de nos vies en général - même notre vie amoureuse peut en bénéficier - et de l'éducation en particulier.

Écrit avec grand talent pour un public non spécialisé, l'ouvrage substantiel du Dr Doidge ne cesse de nous surprendre. On voit comment, par exemple, on pourrait un jour commander un ordinateur par la pensée! Pour la plupart d'entre nous, toutefois, cette lecture servira surtout d'exhortation : vos neurones meurent? Occupez-vous des survivants!

 
Extrait

Reconstruire le cerveau

Parmi les neuroplasticiens ayant de solides références en science expérimentale, c'est Michael Merzenich qui a soutenu les thèses les plus ambitieuses dans le domaine des applications thérapeutiques. Il affirme notamment que les exercices cérébraux peuvent être aussi utiles que les médicaments pour traiter de graves névroses comme la schizophrénie; que la plasticité existe depuis le berceau jusqu'à la tombe; et qu'une amélioration radicale des fonctions cognitives, c'est-à-dire de la perception, de l'apprentissage, de la réflexion et de la mémoire, est tout à fait possible, y compris chez les personnes âgées. [...]

Merzenich estime que le fait de négliger la gymnastique intellectuelle en vieillissant entraîne le dépérissement du système qui contrôle et régit la plasticité cérébrale. [...] La position de Merzenich par rapport à ce problème de la sénescence cérébrale contraste avec les tendances actuelles de la neurologie. Des dizaines de milliers d'articles ont décrit en détail les divers processus qui conduisent à la mort des neurones. Il existe d'innombrables médicaments sur le marché, et bien davantage dans les cartons, conçus pour enrayer ces processus et relever le taux d'élaboration des substances chimiques dans le cerveau. Cependant, Merzenich soutient que ces médicaments, dont le poids économique se chiffre en milliards de dollars, n'apportent qu'une amélioration peu durable, de l'ordre de quatre à six semaines. [...]

Une des raisons essentielles de la perte de mémoire consécutive au vieillissement, c'est la difficulté que nous éprouvons à enregistrer de nouveaux événements dans notre système nerveux, tout simplement parce que la vitesse de traitement des données est moindre. La force, l'acuité, la définition que nous percevons, au sens où nous disons qu'une image a une bonne ou mauvaise définition, tout cela décline avec l'âge. Quand on ne perçoit pas bien un message, on ne peut le mémoriser correctement. [...]

Du point de vue psychologique, l'âge mûr est souvent tenu pour agréable, parce que c'est une période relativement calme par rapport à celle qui a précédé. Le corps ne change plus comme ce fut le cas à l'adolescence; nos savons en général qui nous sommes et ce que nous sommes capables de faire. Nous nous considérons toujours comme actifs et croyons, à tort, que nous continuons à apprendre comme jadis. Il est rare que nous entreprenions une tâche réclamant la même attention que celle que nous fournissions quand nous étions plus jeunes, lorsque nous apprenions des mots de vocabulaires ou des déclinaisons. Des activités comme la lecture d'un journal, l'exercice d'un métier bien rodé depuis des années ou la pratique de notre langue maternelle n'ont plus rien à voir avec l'apprentissage. À 70 ans, nous pouvons très bien nous retrouver avec un cerveau appauvri, dont la plasticité est restée inexploitée pendant 50 ans.

C'est pourquoi l'apprentissage d'une autre langue est aussi bénéfique aux personnes du troisième âge. La concentration requise stimule le système de contrôle de la plasticité et le maintient en bonne forme pour emmagasiner des informations et développer la mémoire.[...] Toute activité réclamant un fort niveau de concentration est bonne à prendre pour ce système, qu'elle soit physique ou mentale. Il ne s'agit pas par exemple de pratiquer une danse que vous avez apprise des années auparavant. Cela n'aidera pas votre cortex moteur à rester en forme. Pour revitaliser votre esprit, il faut le maintenir en état d'alerte et l'obliger à engranger des informations entièrement nouvelles qu'il devra mémoriser, tout en préservant ce qui est déjà stocké.
p72 et 111-113
http://www.passeportsante.net/fr/P/Bibliotheque/Fiche.aspx?doc=Biblio_11842&source=bulletin

Site de Norman Doidge :
http://www.normandoidge.com/

Repost 0
Published by Christophe - dans Sante
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 18:08

Nous sommes à une époque fabuleuse, qui voit l’avènement de connaissances et de thérapies de plus en plus élaborées et de plus en plus subtiles, exprimant ainsi une croissance du niveau de conscience encore jamais atteint.

 

Pour moi l’avenir thérapeutique passe dans l’inter-disciplinarité, ou œcuménisme thérapeutique, et il est évident que nous ne sommes qu’au début d'une extraordinaire ère d’échanges et d’enrichissements féconds entre sciences humaines et entre thérapeutiques.

 

L’enrichissement mutuel entre thérapies se fait depuis la nuit des temps. Mais aujourd’hui on constate un tel foisonnement de thérapies que nous sommes vite perdus si l’on ne devient pas un spécialiste. D’où l’importance d'éguiser son discernement, de toujours suivre son intuition et de savoir comprendre les synchronismes dans nos recherches.

 

Comme dirait Jean-Philippe Brébion 1 + 1 = 3 :  la somme de deux disciplines créé plus que cette somme, elle crée un nouvel angle de vision, une nouvelle dynamique de compréhension.

L’objectif est bien-sûr de devenir toujours plus pertinent et plus efficace dans l’aide qu’on apporte aux patients, et pourquoi pas aussi sur un plan plus global et collectif.

 

Il existe donc de nombreuses recherches entre les médecines naturelles (ex : fleurs de bach, homéopathie) et les sciences humaines (ex : astrologie, énnéagramme, yi king). Ma philosophie est qu’il faut toujours rester ouvert et curieux et ne pas craindre une prétendue dispersion ou un éparpillement. Car dans un apprentissage, si l’on a bien intégré l’étape précédente, il n’y a aucune raison de s’arrêter, de stagner, ce qui serait d’ailleurs dangereux, porteur de morbidité. Osons toujours communiquer, partager, approfondir, et finalement préparer l’ère nouvelle, lors de laquelle de nombreuses connaissances vont se rejoindre et s’interpénétrer progressivement, parallèlement à une nouvelle capacité de perception.

 

C’est la raison pour laquelle je crois aussi beaucoup à la naturopathie, qui est l'école qui présente toute les qualités pour réaliser de nombreuses rencontres entre disciplines dans le domaine de la santé et du bien-être, mais aussi de la connaissance de soi. C’est une démarche indispensable comme l’est aujourd'hui la médecine environnementale, dans un monde malheureusement si pollué et déséquilibré.

 

A. Biologie, psychologie, symbolisme, généalogie

 

Les titres des ouvrages sont en italique

Décodage biologique et généalogique: vaste phénomène qui regroupe aujourd’hui des dizaines de milliers de chercheurs et thérapeutes dans le monde, dont l’un des pionniers fut Henri Laborit. L’un des premiers vulgarisateurs actuel est le Dr Claude Sabbah, mais il n’a pas écrit d’ouvrage public. Avec le biodécodage, on fait des liens entre le symbolisme, la généalogie, la psychologie et traumatologie, la biologie et les maladies. Deux livres  fondamentaux, parmi d'autres : Le grand dictionnaire des malaises et des maladies, de Jacques Martel (la dernière édition est une vraie « bible »), Origine et prévention des maladies, de Salomon Sellam.

 

Symbolique des chiffres, biologie et biodécodage : la bioanalogie, est à mon sens une des grandes découvertes de ce début de 21ème siècle… (cf mon article sur ce blog).

Ouvrages : L’empreinte de naissance Jean Philippe Brébion

 


Tarots et psychologie
 : à tout seigneur, tout honneur : Alexandro Jodorowsky qu'on ne présente plus  (voir mes articles), qui fut un pionnier hors paire dans le domaine de la psycho-généalogie, utilisant les tarots de Marseille comme support. La Voie du tarot, d’Alexandro Jodorowsky et Marianne Costa. La psychomagie aussi dont il est le créateur, est une "alliance" psychologie / chamanisme.

 

Tarots, biologie et lettres hébraïques :

1)      Gérard Athias est un continuateur du génie de Jodorowsky, rapprochant les tarots de la dimension de la biologie et des lettres hébraïques : Les 22 étincelles de vie, ou la compréhension du corps à travers les 22 arcanes.

2)      L’alphabet du corps humain, de Jean-Pierre Guiliani

3)      La « bioherméneutique » : Abécédaire du langage des maux, et La voix du corps, de Georges Lahy (Kabbaliste prolifique, proche de Gérard Athias)

 

Biodécodage et points d’acupuncture : Le corps point par point, de Gérard Athias

 

Psycho-généalogie et prénoms :

  1)      Dictionnaire généalogique des prénoms, de Gérard Athias : incontournable !

2)      ABC de la généalogie analytique, d’Anne Camus : vous apprenez véritablement à « faire parler » votre arbre généalogique, les prénoms, les synchronismes

 

Astrologie et décodage biologique / généalogique :

  1)      18 mois avant… au fil du zodiaque, votre histoire familiale, de Anne-Marie Pelloud et Gérard Athias

2)      Le chant de la résonnance, de Jean François Berry (passionnant)

3)      Astrologie de la guérison, de Christian Drouaillet (élève de JF Berry)

 

Mais il existe une astrologie médicale traditionnelle : cf par exemple : Traité d'astrologie médicale, de Théo Montéra, et aussi des travaux récents :

 

Astrologie, mythologie et généalogie : La mémoire ancestrale en astrologie, de Catherine Gestas et Martine Barbault

 

Décodage généalogique et corporel : les livres de Claudine Corti sont passionnants et un grand apport dans le domaine de la santé et des thérapies manuelles : Les secrets du clan familial et les autres. Claudine consulte (chiropractie) dans le Val de marne.

 

Biologie et numérologie : utilisant simultanément la numérologie fonctionnant en base 9 et en base 22, la numéro-biologie, enseignée par l’équipe de Salomon Sellam (dont font partis Philippe Bertholon et Georges Colleuil), un des autres noms du décodage biologique, est une méthode que de plus en plus de thérapeutes utilisent. Il n’y a pas encore de livre. Cf l’article : http://www.placedubienetre.com/magazine/040203numerobio.php

 

 

B. Astrologie : autres travaux 
 

Astrologie et chakras : Ba-ba de l'astrologie énergétique de Ange-Jacques Séno

 

Astrologie et numérologie : Manuel d’astronumérologie : quand les planètes et les signes s’accordent avec les nombres, de Jean-Daniel Fermier

 

Astrologie et sels de Schüssler : les sels de Schussler sont au nombre de 12… nombre prédestiné à correspondre aux signes astrologiques. Ce livre traite de ce rapprochement : Vertus des sels de Schussler, de F Servranx, mais peut-être d’autres livres comme le plus connu (à vérifier) : Les sels minéraux de Schussler : manuel pratique pour se guérir soi-même, de Gisela-Elisabeth Geiger

Article très intéressant : http://www.buddhaline.net/spip.php?article516

 

Fleurs de bach, astrologie sidérale et numérologie : méthode EMBP : Les fleurs de la destinée : clés d'utilisation des élixirs floraux du Dr Bach, d’Eric Michel et Bernard Paolino

Cf les sites suivants : http://www.fleurs-embp.fr/ et  http://www.naturevie.com/bp/paolino%20bernard.htm

 

Astrologie et fleurs de Bach : Astrologie et essences florales, de Brigitte Thelen et Erika Laïs

 

Astrologie et homéopathie : une série d’études sérieuses sur le sujet vient de débuter, sous la plume du Dr Bernard Boufflers et d'Andrée Destré, naturopathe : Le Profil Astro-homéopathique – applications bucco-dentaires

Intéressant et prometteur

 

C. Tarots, Numérologie, Yi-King

 

Tarot, phytothérapie et alchimie : Toni Céron est un passionné d’Alchimie et un travailleur assidu du rapprochement avec d’autres disciplines, auteur de nombreux livres, dont :

1)      Tarot et arbres alchimiques

2)      La roue des arcanes

 

Numérologie et tarots : Pratique du tarot par la numérologie, de Hyvon Lestrans

 

Tarots et date de naissance :  la méthode du Référentiel de naissance, qui a pris un grand essor ces dernières années : pertinente méthode de connaissance de soi à l’aide du « thème tarologique » de notre  date de naissance : Le référentiel de naissance, de Georges Colleuil.

 

Décodage ADN et numérologie : l’aspect numérologique est abordé dans la thérapie développée par cette auteur, Reconquérir son ADN, re-programmer son héritage génétique, de Margaret Ruby. Mais sous toute réserve.

 

Numérologie et Yi-King : le Yi-king est le système de divination chinois. C’est un outil fabuleux, d’une grande profondeur, et d’une pertinence parfois irremplaçable. Peut-être cet ouvrage nous livre-t-il des secrets de compréhension ? : Numérologie et Yi-king (Ed. Chiron), de Da Liu et Yong Chao

 

Yi-King et fleurs de bach : encore une étude intéressante, de Jacques David : Yi-king et fleurs de Bach (Ed. Souffle d’or).

 

Yi-King, mathématiques, pensée indo-tibétaine et science occidentale : Le diamant chauve ou la tradition des évidences : théorie générale de l’énergétique fondée sur le Yi-King, de Jacques Pialoux. A découvrir ?

 


D. Autres thérapies

 

Ennéagramme et nombres : L’ennéagramme à la lumière du symbolisme des nombres, de Josiane Rossé

 

Ennéagramme et homéopathie : De l’homéopathie à l’énnéagramme, de Frédéric Schmitt et Bernadette Bollero.

A voir aussi : Se connaître pour guérir : là où est ta blessure, là est ta dédemption, énnéagramme et homéopathie psychologique, de Ephraim

 

Aromathérapie et ayurvéda : L’aromathérapie énergétique : guérir avecl’âme des plantes, de Lydia Bosson. Livre très bien fait et utile.

 

Aromathérapie et Médecine chinoise :

Les huiles essentielles énergétiques, de Serge Hernicot, qui a passé au crible les principales huiles essentielles en fonctions de leur caractéristiques selon l'énergétique chinoise (saveur, nature, parfum).

Réflexologie et médecine holistique : Martine Faure-Alderson a créé une méthode de réflexologie présentant un caractère global. Avec la médecine traditionnelle, la phytothérapie, l'homéopathie, l'acupuncture et l'ostéopathie, elle opère la synthèse de toutes les thérapies naturelles et donne à la méthode RTTFA ses bases pluridisciplinaires solides. Elle enseigne et donne des conférences dans le monde entier (article d’Amazon.fr) : Réflexologie, thérapie totale, du réflexe à la conscience (Guy Trédaniel).

 

Médecine traditionnelle chinoise (MTC) et réflexologie : L’énergétique chinoise appliquée à la réflexologie plantaire. Cette discipline fait déjà parti de la MTC mais le travail de Mireille Meunier, pionnière dans ce domaine, constitue néanmoins un travail inter-disciplinaire.


Médecine traditionnelle chinoise (MTC) et naturopathie : Une excellente approche : les plantes occidentales, les fleurs de Bach, les huiles essentielles et les mouvements de Chi Qong  correspondant à chaque tempérament selon la MTC : Guide du bien-être selon la médecine chinoise : être bien dans son élément, du Dr Yves Réquéna.  


Kinésiologie et médecine holistique : Médecine énergétique, éveillez le guérissuer en vous, de Donna Eden. Les appréciations concernant ce livre sont très flateuses, c'est pourquoi je le mentionne. A découvrir donc.
 
 

Trois thérapies à connaître :

 

a) ARC : fait la synthèse des médecines énergétiques : chakras, séphirots,  méridiens,  pouls et filtres de Nogier : L’Analyse et Ré-information Cellulaire, du Dr Michel Larroche. Ses deux ouvres sont : Mes cellules se souviennent, ainsi que Et si mes cellules savaient apprendre ? de la mémoire cellulaire à l'intelligence cellulaire.

 

b) Olfactothérapie : alliance de psychothérapie et d’aromatologie, l’olfactothérapie est la voie des merveilleuses senteurs … Les arômes sont utilisés pour aller toucher directement des zones enfouies en nous.

 

c) Thérapie archétypale : son créateur (ainsi que le tarots des archétypes et de la bio-psycho-synergie), Bernard Chaumeil, est un thérapeute holistique offrant un enseignement complet, alliant spiritualité et évolution personnelle. Il anime des ateliers ouverts au public chaque mois à Paris : cf sur son site :  http://www.institut-bernard-chaumeil.fr/


 

E. Quelques thérapeutes de la région parisienne pratiquant des synthèses passionnantes :

 

1) Christophe Madrona : j’ai entendu parlé de lui par une amie, et je sais qu’il fut l’élève de Bernard Dubois, un astrologue pionnier dans le rapprochement entre l’astrologie, la généalogie et la biologie, que j’ai consulté en 2005. Site : http://christophemadrona.spaces.live.com/

 

2) Patrick Amsellem : psychothérapie transpersonnelle, astrologie sidérale, tarots, etc… intervenant régulier sur la radio Ici et Maintenant. Comme il n’a pas de site, voici son adresse : 37 rue d Hauteville 75010 Paris 01 48 24 18 75


3) Joelle de la Mauvinière : excellente psychothérapeute, qui m'a beaucoup apporté, travaillant notamment en transgénérationnel ; consulte à Paris et dans le 92, tel : 01 39 69 93 88
 

4) D’autres viendront, signalez vous !!

 

 

F. La science aussi : la transdisciplinarité créé des liens entre la science et la Religion

 

Cf mon article « Changer le monde, ou monde en changement ? » : Nous la particule et le monde, de Basarab Nicolescu est un ouvrage fondateur dans ce domaine. L’Université Inter-disciplinaire de Paris anime des rencontres passionnantes, lors desquelles interviennent des personnalités diverses dont des universitaires.
Repost 0
Published by Christophe - dans Sante
commenter cet article
13 juillet 2006 4 13 /07 /juillet /2006 09:59

Nous sommes entrés dans l'époque Méta-moderne : de nombreuses connaissances qui paraissaient jadis obscures ou ésotériques se trouvent aujourd'hui expliquées par la science : eh oui, des scientifiques comme Fritjof Capra l'avaient déjà expliqué il y a plus de 20 ans, l'ère où physique et métaphysique se rejoignent est inaugurée ! Réalité ou utopie ? Perspectives passionnantes en tout cas. Tant de livres bouleversants sont apparus depuis ces 3 ou 4 dernières décennies. On pourrait les séparer en 3 catégories : 1) les ésotériques et les messages "canalisés" (channels) qui traitent de l'avènement de la nouvelle conscience, mais avec un vocabulaire excessivement spiritualiste, comme Kryeon, Telos, Marciniac, Merlin, etc ... (je n'accroche pas à ce genre de livres)  ; 2) les "scientifiques", qui traitent des bouleversements que notre mondre subit actuellement, comme entre autres les livres de Greg Braden, Rupert Sheldrake, Ervin Lazslo ou encore Stanislav Grof ; 3) enfin les outils de développement comme ceux d'Anthony Robins ou Christophe André, d'éveil de conscience comme ceux de Claudia Rainville, Lise Bourbeau ou Claude Imbert, et les romans initiatiques comme ceux de James Redfield, Marlo Morgane, Dan Millman, Scott Peck.... J'adore vous présenter cette dernière catégorie et vous communiquer mon enthousiasme et mon éternel positivisme. Car sortir d'une névrose de dépendance, cause d'immobilisme spirituel, est merveilleux et les yeux de celui qui a cette opportunité sont émerveillés en permanence par le monde plein de potentiels qui se découvre à lui. Mon cas représente un bon modèle je pense. L'humanité a été gardée dans son ensemble en état de servitude et de dépendance pendant si longtemps... Après les "révolutions" industrielles puis sociales puis culturelles (et sexuelles), ce sont maintenant les révolutions de la conscience qu'il nous faut faire. Des ailes nous poussent dans le dos, permettant de prendre notre envol et de réaliser nos potentiels.

Métamédecine, la guérison à votre portée fait parti des livres essentiels, car l'auteur résume les dernières connaissances évolutives et va à l'essence de ce qui nous fait souffrir, dans la même veine que Lise Bourbeau. Et oui, encore mon quatuor quebecois et "l'école" du décodage biologique ! (cf "mes références en développement personnel). Mais aujourd'hui la connaissance de soi passe par là. La santé et le bien-être passe obligatoirement par la libérations de nos mémoires émotionnelles refoulées. Courage et connaissance, donc.

Et bien ce livre conduit avec intelligence le lecteur à la source, à la cause  profonde de ses souffrances. Il l'aide à se libérer de ses peurs, de ses culpabilités, de ses colères, de sa honte ou de son mal de vivre qui donnent lieu à la majorité de ses malaises et de ses maladies.  C'est un véritable guide d'autoguérison. La formation scientifique de l'auteur lui a laissé la rigueur, la méthode, l'analyse, le discernement que requiert son rôle de praticienne expérimentée en relation d'aide. Un réseau de thérapeutes formés par elle existe aussi. "La souffrance est un correctif qui met en lumière la leçon que nous n'aurions pas comprise par d'autres moyens et elle ne peut jamais être éliminée, tant que cette leçon n'a pas été apprise". Dr Edward Bach (le célèbre inventeur des élixirs floraux).

Le célèbre Norman Cousins, dans La Volonté de guérir, évoque l'expérience qu'il a vécu à l'âge de 10 ans, lorsqu'à la suite d'une erreur de diagnostique médical, il fut envoyé 6 mois en sanatorium. "L'aspect le plus intéressant pour moi de cette première expérience était que les malades se divisaient en deux groupes : ceux qui étaient convaincus qu'ils allaient vaincre leur mal et pourraient reprendre une vie normale, et ceux qui se résignaient à une maladie prolongée, voire fatale. Nous, les optimistes, nous étions devenus bons amis, nous avions des activités créatrices et nous n'avions pas grand chose à faire avec les malades qui s'étaient résignés au pire. Lorsque les nouveaux venus arrivaient à l'hopital, nous faisions de notre mieux pour les recruter avant que la brigade lugubre ne se mette à l'oeuvre. "Je ne pouvais pas ne pas être frappé par le fait que le pourcentage de garçons de mon groupe qui étaient déclarés 'guéris' était beaucoup plus élevé que celui des gosses de l'autre groupe."

Le Dr Bernie S. Siegel, célèbre chirurgien et enseignant à l'université de Yale, est un des pionniers de la médecine corps/esprit. Dans son best-seller L'amour, la médecine et les miracles, il précise que "les malades réagissent très différemment. Certains sont prêts à faire n'importe quoi pourvu qu'on ne leur demande pas de changer, même si ce changement pouvait les aider à guérir. Quand je leur offre le choix entre se faire opérer et vivre autrement, 8 sur 10 me disent : "Opérez. C'est moins pénible. Tout ce que j'aurai à faire, c'est trouver une garde pour mes enfants pendant la semaine que je passerai à l'hôpital." Ceux qui préfèreraient changer représentent 24% des cas.

Mais revenons à Claudia Rainville. Pous elle, prendre la responsabilité de sa santé et de son bonheur est essentiel sur le chemin de la guérison. Nous devons chercher à changer notre fréquence vibratoire : "lorsque nous sommes malades, malheureux ou qu'il ne nous arrive que des situations désagréables, ce n'est pas une question de malchance, de hasard ou une punition divine. Ce n'est que la résultante de la fréquence que nous syntonisons. Apprendre à s'aimer et à penser positivement peut nous faire changer de fréquence. Les hautes fréquences amènent bien-être et harmonie. En saisissant bien le fonctionnement des fréquences vibratoires, nous pouvons comprendre comment nous donnons naissance dans notre monde à tel malaise ou telle maladie. Il en est de même en ce qui concerne les différents évènements de notre vie. Par exemple : les pensées de peur ont une fréquence vibratoire qui donne naissance dans notre monde à l'objet de notre peur, car la peur nous fait poser des actions qui vont matérialiser ce que nous craignons.

 L'auteur explique ensuite comment fonctionne notre cerveau, et son rôle dans les manifestations d'équilibre et de déséquilibre. En particulier, le rôle de l'hypothalamus et du cerveau limbique. L'interprétation rationnelle issue de l'hémisphère gauche du cerveau des évènements qui nous arrivent, ainsi que l'interprétation sensitive de l'hémisphère droit, sont transmises à l'hypothalamus, qui lui, informe le système neuro-végétatif (composés des 2 systèmes nerveux : l'orthosympathique et le parasympathique) et le système endocrinien. D'où toutes les répercussions de notre vie intérieure sur nos organes.

Quelques notions clés : en cherchant à fuir une situation qui nous fait mal, nous fuyons également ce qui nous permettrait de nous en libérer. Tant que l'on se console, on ne libère pas cette souffrance que l'on porte. Tout ce qu'on refoule finit par refaire surface avec débordement.

Ensuite, l'auteur nous apprend comment comprendre et bien utiliser nos propres programmations. Puis quelles sont les raisons ou "utilités" des maladies, qui sont la réponse du cerveau en fonction de notre situation particulière, de notre besoin vitale de survie.

La deuxième partie du livre offre les clés de l'autoguérison. Pour se libérer de son mal de vivre il faut comprendre que nous sommes des "êtres de désirs" et que nos besoins sont hiérarchisés. Nous pouvons accorder de l'importance à un niveau que si les échelons inférieurs sont satisfaits. La pyramide d'Abraham Maslow se divise ainsi en cinq paliers. Si certains besoins fondamentaux ne sont pas donnés à un enfant, il est probable qui transportera ce manque tout au long de son existence. A l'âge adulte, cette personne aura besoin de se "consoler". D'où l'importance des psychothérapies pour arriver à se comprendre. Mais Claudia Rainville propose une véritable thérapie afin de libérer nos mémoires émotionnelles. Elle étudie en particulier les culpabilités, sentiments particulièrement destructeurs pour nous, héritiés de la culture judéo-chrétienne. Il en existe 4 principales, dont découlent toutes les autres : a) culpabilité d'avoir causé la souffrance ou la mort d'une personne b) d'avoir déçu un ou des êtres chers c) de n'avoir rien pu faire pour aider un proche d) d'avoir reçu plus que les autres. Pour se libérer de nos culpabilités, qui sont souvent très subtilement cachés dans notre subconscient, il faut passer par a) la prise de conscience b) l'acceptation c) l'action transformatrice. On apprend notamment que nous ne sommes pas responsables du bonheur des autres, même si l'on peut être l'occasion qui leur fait vivre une situation dont ils ont besoin sur la voie de leur évolution.

Elle étudie ensuite les peurs et leurs répercussions, la colère et les frustrations, la honte et ses manifestations, finalement, elle propose une véritable méthode afin de reconstituer l'histoire de son malaise.

La troisième partie du livre détaille la symbolique de notre corps et de nombreuses pathologies. Finalement, comme beaucoup d'auteurs de livres de développement, elle donne des conseils d'hygiène de vie, qui sont tout aussi importants à suivre si on veut une vie équilibrée, et nous conseille quelques pratiques complémentaires comme la respiration, le massage ou l'antigymnastique (travail psycho-corporel).

Claudia Rainville a écrit d'autres ouvrages, tout aussi précieux, il n'y a qu'à regarder dans Amazon.fr ! Pour plus de renseignements, consultez : http://www.metamedecine.com/Fr/Accueil.asp

  Je tiens à préciser que ses ouvrages, comme ceux de Claude Imbert, servent à réaliser une véritable auto-psychothérapie, mais cependant, pour se donner un vrai coup de pouce, rien ne remplace une relation d'aide.  

Repost 0
Published by CHRISTOPHE - dans Sante
commenter cet article
21 décembre 2005 3 21 /12 /décembre /2005 17:52

Cet article se propose de présenter un des livres qui m'a le plus aidé dans la compréhension de la "santé énergétique" : Le guide du bien-être selon la médecine chinoise du Dr Yves Réquéna et de Marie Borrel, 2 grands passionnés et spécialistes de la question (yves Réquéna a entre autre créé l'institut européen de Qi Qong : http://www.ieqg.com/equipe1.html). Cet ouvrage permet une très compréhension de l'énergétique, tout en faisant le lien avec nos connaissances occidentales. Donc bravo ! Onpeut effectuer une étude encore plus poussée dans ce domaine avec le Guide personnel des bilans de santé de Daniel Kieffer.

Déterminer votre constitution (à compléter)

En médecine traditionelle chinoise (MTC), notre constitution, tempérament ou terrain, est lié aux éléments : bois, feu, terre, eau, métal, et la polarité yin ou yang, permettant une classification particulièrement élaborée. Ils sont la base de cette médecine, tout comme "Vata, Pitta, Kapha" pour la médecine ayurvédique. Chaque élément correspond à un organe et une viscère, et correspondent à des caractéristiques psychologiques, physiques (morphologiques), physiologiques....  Le diagnostic s'affine d'ailleurs par l'observation des mains, des ongles, de la langue. 

A leur tour les produits de la nature et les aliments correspondent plus particulièrement à tel ou tel élément, permettant ainsi un rééquilibrage s'ils sont consommés.

Personne ne possède 100% des caractéristiques de tel élément. Mais en général on arrive à déterminer une dominante générale.

Le type Bois-Yang = le colérique selon gaston Berger

Bois-Yin = le nerveux

Feu-Yang = le passionné

Feu-Yin = le sentimental

Terre-Yang = le sanguin

Terre-Yin = l'amorphe

Métal-Yang = le flegmatique

Métal-Yin = l'apathique

Eau-Yang = l'émotif actif

Eau-Yin = ambitieux sentimental

 

Vous pouvez effectuer le test du site Passeport Santé :

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Tests/Fiche.aspx?doc=etes_vous_metal_terre_drapeau_c_ts

 

Pour mon cas

Un test de 40 questions permet de se situer de façon assez précise dans un tableau-bilan. Pour mon cas, j'ai pu constater une dominante Terre, plutôt Yang, mais aussi Yin, même si cela paraît dans une moindre proprotion. Je serais donc, à mon étonnement, à dominante "sanguine". Mais avec, de toute évidence, une oxcilliation avec le terrain mélancolique.

Pour chaque constitution, le livre propose de multiples conseils et exercices à faire. Il indique les zones corporelles correspondant aux points majeurs d'acupuncture, sur lequel on peut exercer une pression (acupresson ou digitopuncture) ou une moxibustion (on approche un battonet d'armoise incandescent).

La diététique : c'est la règle du ni chaud ni froid, et ne pas trop boire au cours des repas. Nourriture froide et humide (énergétiquement) : crudités, légumes cuits vapeur, légumineuses, fromages, yaourts, lait. Nourriture chaude et sèche : légumes cuits, fruits cuits, viande, alcool, café. 

Les plantes correspondant à la dominante "sanguin" sont des plantes plutôt relaxantes et harmonisantes (et rafraichit la chaleur de la rate) : Fumeterre, Genièvre, barbe de maïs, Mélisse, Verveine. Mais aussi, pour le côté Terre-Yin, la camomille, le carvi, la sauge.

Les huiles essentielles : le citron, genièvre, Verveine citronnée, Géranium

Pour ce qui est de la verveine, j'ai été assez impressoonné car, après de longues recherches avec les huiles essentielles, même sur un plan énergétique, j'étais arrivé à la conclusion que la verveine citronnée était une des plantes avec lesquelles je suis le plus lié. En tout cas, une inhalation de verveine et je me sens tout de suite mieux dans mes basquets !

Les fleurs de Bach :  (* = majeure pour moi)

Elixirs pour l'excès de Yang:

Aigremoine : sous le masque jovial et insouciant se cache une nature anxieuse

* Bourgeon de Marronnier: quand se répètent toujours les mêmes erreurs, par manque de vigilance ou inattention

* Maïs : c'est l'élixir des individus de constitution Terre. Aide à vivre en milieu urbain, à garder contact avec l terre et ses qualités (compréhension, disponibilité...).

Pissenlit : aide à dissoudre les tensions musculaires et nerveuses

Elixirs pour excès de Yin :

Alène : développe la détermination, la stabilité et à aide faire ses choix (caractères indecis)

Clématite : aide à avoir les pieds sur terre, la concentration, la prise de responsabilité

* Mûre sauvage : clarifie les pensée, aide à concrétiser les idées en actes. Conseillé à ceux qui pratiquent la méditation

Autres fleurs de Bach, que j'ai pu sélectionner à l'aide du livret que j'ai reçu du laboratoire DEVA :

Jasmin : pour ceux qui se dévalorisent, aide à s'accepter, se sentir bien dans sa peau, à éliminer les toxines

* Centaurée: "autodétermination, force de caractère" pour faire émerger sa propre personnalité plutôt que se reposer sur la personnalité d'autrui (dépendance), soucieux de plaire, ne sait pas dire non.

Tournesol : "expression de soi équilibrée" aide à résoudre les conflits liés aux parents, équilibre l'égo dominant ou trop effacé

Figuier : "lucidité et contrôle de soi" surmonter les pensées confuses, pour plus de clarté mentale, assurance et mémoire.

Lavande : "purification, calme" apaise tensions nerveuses dues à excès de stimulation, nervosité par importante activité mentale, pour les tempéraments sensibles

Capucine : pour ceux qui prévilégient trop l'intellect et le mental au détriment du corps physique

* Plumbago : "confiance en soi" pour ceux qui doutent de leur capacité, manquent de volonté et n'ont pas le courage de leur conviction

Quelques autres élixirs importants : Etoile de Béthléem : harmonisant de grande valeur, atténue l'effet de tout choc passé ; Lotus : élixir universel car dynamise et amplifie les autres remèdes

 

Repost 0
Published by ETIENNE - dans Sante
commenter cet article
21 décembre 2005 3 21 /12 /décembre /2005 17:27

Prendre sa santé en main

Voila le secret premier pour espérer guérir un jour : se prendre en main, qui découle d’un des principes universels de la vie, souvent ignoré par beaucoup d'entre nous, qui est que l’on est responsable de sa vie, car d'une façon ou d'une autre, on a la vie que l’on s’est choisie. Lise Bourbeau, dans Ecoute ton corps,  l'expose de façon merveilleuse et nous montre comment la clé réside dans apprendre à s'aimer, quel que soit nos caractéristiques physiques ou notre tempérament.

Une étude américaine a montré que la chance de guérir d'une personne est largement fonction de sa capacité à se prendre elle-même en charge.

Bien entendu, le recours aux plantes reste pour moi un reflexe essentiel. Les plantes sont là justement pour nous donner le petit coup de pouce dont on a régulièrement besoin. Utiliser la plante selon les médecines naturelles apporte bien plus de bénéfices que de ses principes actifs isolé : la synergie longuement élaborée par la plante est le produit de l'intelligence de la nature dont on ne peut peut-être pas encore comprendre toute la subtilité et la portée.

 

Quelques auteurs clés pour plonger dans l’univers de sa « prise en charge » :

 Michel Dogna : Prenez en main votre santé : un des chefs de file des médecines naturelles, auteur infatigable et rigoureux qui fut le premier rédacteur en chef de Vérité Santé Pratique.(vous pouvez trouver des gens formidables qui travaillent dans le même esprit que Michel Dogna en région parisienne : laboratoire source clair, Anthyllide).

Le Dr Jean-jacques Crèvecoeur : Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent)

et tellement d’autres….

On peut tout de même citer David Servan-Shreiber (Guérir), qui a le mérite d’avoir pu, grâce à sa grande médiatisation, faire passer à un plus large public quelques messages et renseignements forts appréciables.

 

Pour nommer toutes ces approches, on peut imaginer un classement de type allopatique, c'est à dire en découpant par niveaux.

 Il y a ceux qui veulent s’occuper d’abord du corps physique, d'autres de la physiologie, ou encore de la psyché et de nos mémoires ainsi que de nos corps énergétiques, mais il ne faut bien entendu pas oublier que chacun est interconnecté avec tous les autres. Les différentes approches :

 

1- Physique : éthiopathie, ostéopathie ou myothérapie, bilan en dentisterie holistique, (fasciapulsologie, atrapuncture), infiltration d’eau de mer 

 2- Physiologique : naturopathie et nutrithérapie : groupes sanguins, Seignalet, bilan naturopathique ou selon les médecines orientales, désintoxication des vaccins, des métaux lourds

3- Psychique : décodage biologique, psychogénéalogie et mémoires embryonnaires (Claude Imbert), micro-kinésithérapie, Méthode de Libération des Cuirasses (Marie Lise Labonté), Guérison-du-passé (Thierry Bernardin), travail sur recouvrer sa vision (Patrice Morchain), Thérapie du Champs Mental (Dr Callahan).

 4- Energétique : mémoire cellulaire (kinésiologie ou métakinébiologie, Analyse et Réinformation Cellulaire (Michel Larroche), école de mémoire cellulaire (Miryam Brousse), géobiologie (Serge Fitz), Homéopathie, Médecine Traditionelle Chinoise, ou Ayurveda.

Repost 0
Published by ETIENNE - dans Sante
commenter cet article
21 décembre 2005 3 21 /12 /décembre /2005 16:40

Les médecines naturelles - INTRODUCTION - Références

 

Il est d’usage de considérer les médecines naturelles comme idéale pour … la prévention. C’est tout à fait vrai mais ce qui nous passionne nous amène beaucoup plus loin. Il est évident que la naturopathie, par exemple, est par définition la mieux placée pour vous indiquer comment vivre sainement et prévenir les plupart des maux de notre modernité. Mais le monde des médecines non conventionnelles est vaste, très vaste, et il recèle quelques trésors forts utiles…. même aux personnes atteintes de maladies graves. C’est tout naturellement que les personnes pour lesquelles on ne peut plus rien faire se tournent vers les alternatives. Signalons que pour les passionnés il existe une véritable "bible" : Alternative Medicine, the Definite guide http://www.burtongoldberg.com/books.html

Certaines guérisons peuvent paraître miraculeuses. En fait, elles ne le sont pas. La science explique aujourd'hui bien mieux les mécanismes des blocages du corps humain. Grâce notamment au nouveau domaine de la "psycho-neuro-immunologie". C’est aussi ce qui caractéristique la médecine holistique, qui s’occupe de la globalité de la personne. En orient, les médecines traditionnelles indienne et chinoise, pour ne citer que les plus connues, sont basées sur cet aspect holistique. Cela passe par rétablir une bonne circulation des différents fluides qui circulent dans le corps, ainsi que l’harmonie des échanges énergétiques. On appelle ca l"homéostasie".

Quelques auteurs à succès, tel Michel Odoul, ce sont spécialisé dans le "comprendre sa maladie" et plonger dans son étiologie, son origine. 

Le "décodage biologique" notamment, apporte des clés inestimables pour rechercher la cause de nos maux et de nos souffrances (un article entier y sera consacré sur le blog). Le Dr Jean-Jacques Crèvecoeur, dans Le langage de la guérison, explicite les mécanismes des guérisons qu'il a pu observé. La méthode de Carl Simonton (Guérir envers et contre tout) pour la thérapie psychologique et globlale des maladies telles que le cancer est aprécié par beaucoup de praticiens et quelques universitaires.

Pour s’auto-guérir de pathologies graves telles le cancer ou auto-immunes comme la sclérose en plaque, on se retrouve finalement sur un chemin... initiatique, à condition d’accepter de se remettre en question. Le professeur Bernard Herzog, dans Tourments de l'âme, maladies du corps, qui vient de paraître, classe nos blessures intérieures en 3 catégories : celles environnementales (stress, choc...), celles de l'orgueil (humiliations, violences psy infligées durant l'enfance ou à la l'âge adulte), enfin celles héréditaires, familiales.

 

Les désordres physiologiques ont aussi pour orignine les toxines, ou radicaux libres, dues en grande partie à notre style de vie moderne et à notre alimentation. La médecine naturopathique nous apprend comment fonctionne notre corps et surtout comment mieux s'en occuper. Le professeur Jean Seignalet, feu l'auteur de L'alimentation ou la 3ème médecine, parle de maladies d'encrassage. Son régime, aujourd'hui célèbre dans le monde entier, pour avoir amélioré les conditions de vie de nombreuses personnes souffrant de maladies graves et invalidantes, est assez astreignant (suppression des laitages et céréales à gluten entre autre), mais révèle bien que l'alimentation est tout à fait primordiale dans la recherche de la santé optimale. Elle expose surtout la déviance qui s'est opérée dans l'alimentation humaine quand l'agriculture s'est généralisé comme mode de vie à partir de 4000 avant Jésus-Christ, et à laquelle les êtres humains ne se seraient peut-être pas encore totalement adaptée. C'est à peu près ce qu'expose également le fameux 4 groupes sanguin, 4 régimes régimes de Peter d'Adamo.

Deux actions sont la plupart du temps indispensables :

1) un ré-équilibrage enzimatique par la micronutrition
, c'est ce que propose par exemple le Dr Claude Lagarde dans son ouvrage La santé se cache au coeur de vos cellules : la Nutrition Cellulaire Active, ami de Jean Seignalet et créateur de l'excellent laboratoire Nutergia.

2) détoxication, en particulier des métaux lourds (le mercure en tout premier), sans quoi les enzimes n'arrivent plus à fonctionner correctement. Il existe de nombreuses formulations, souvent à base d'algues et d'antioxydants. Dans les cas graves (terrains intoxiqués, maladies dégénératives), une chélathérapie est à envisager (cf par exemple le Dr Georges Monnier).

Il faut comprendre qu'il faire confiance à son corps, car c'est lui, finalement, qui se guérit, c'est ce que constatent les ostéopathes ou étiopathes, ainsi que les homéopathes. C'est aussi la thèse du Dr Andrew Weil, le populaire auteur de Le corps médecin, considéré comme un des gourous de la médecine intégrée (voir plus loin). Il est aussi l'une des nombreuses sources du très complet site québecquois
www.passeportsante.net .

 

Enfin il existe de nombreuses techniques de naturothérapie, dont certaines sont les seules vraiment efficaces et qui représentent de vraies alternatives aux techniques conventionnelles. Michel Dogna, dans ses excellents ouvrages Prenez en main votre santé (n°1 et n°2) en expose plusieurs, telle par exemple l'hydrotomie percutanée à l'eau de mer, souveraine dans la régénération des disques vertébraux. Le nombre d'abonnés à la revue Pratiques de santé ne cesse de grandir. Cette revue, destinée aux particuliers, détaille des traitements naturelles pour la plupart des maladies, comme par exemple un traitement phytothérapeutique très efficace et sans effets secondaires en cas d'arthrite, ou bien de fibromyalgie ou encore de déficience cardiovasculaire.

 

Avec ses 3 approches conjointes, je pense qu'il est effectivement possible de "faires des miracles".

 

Il est temps que les milieux universitaires français s'ouvrent aux autres médecines, afin d'accompagner ce fort intérêt que l'on observe notamment outre-atlantique, pour une "médecine intégrée", c'est à dire qui prescrit aussi bien des traitements allopatiques que de médecines complémentaires, avec comme critère l'efficacité maximale. Avoir l'intelligence de dépasser ses préjugés afin de construire la médecine du futur, guarante de la santé publique du futur.

Le maintenant célèbre David Sevan-Scheiber explique, dans son best-seller Guérir, comment il a réussi à dépasser ses préjugés et s'est ouvert à d'autres approches psychothérapeutiques que celles enseignées à l'université. Et ce pour le plus grand bien des patients car ces approches, commes par exemple les psychothérapies cognitives, font parti des thérapies dont l'efficacité sont parmi les mieux documentés.
Dans son second ouvrage Anticancer, il récidive avec brillot en donnant de nombreuses clés nutritionnelles pour la prévention des cancers.

  

Repost 0
Published by ETIENNE - dans Sante
commenter cet article