Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clés de Vie
  •                 Clés de Vie
  • : Aller à l'essence de ce qui fait fonctionner la vie et le monde, duquel on ne voit, tel un iceberg, que la partie visible, la partie la plus infime. Christophe - Naturopthe (santé intestinale - Paris) 06 58 89 82 99 cetienne8 (at) yahoo.fr
  • Contact

Articles Récents

Catégories

30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 21:20

Je souhaite relater aujourd'hui 2 séances de kinésiologie, séances qui ont été parmi celles qui m'ont le plus aidé au début de mon parcours de développement personnel en 2004. 
La première a du avoir lieu fin 2004, à l'issu d'une psychothérapie de plusieurs mois. Cette psychothérapie m'a aidé à comprendre ce qui arrivait dans ma vie à ce moment là, en particulier dans ma vie conjugale. Ce psy m'avait d'ailleurs été indiqué par le psychiatre Pierre Coret (Bd Sébastopol à Paris), également chercheur en Homéopathie et directeur d'une école de psychothérapie (et de l'association que je fréquente actuellement : Idée psy). C'était la première fois que je consultais un psy. C'était une première pour moi, et certainement la 1ère pierre de ma sortie d'une longue période de dépendance et du "jeu de la victime".

Mon psychothérapeute, donc, venait de suivre une formation en kinésio, de plus une kinésiologie enrichie du décodage biologique : la méta-kiné-biologie (http://www.kinebio.com/) donc d'autant plus efficace. Et je dois dire que ce fut une séance pour laquelle il y a eu "un avant" et "un après". La kinésio est faite ainsi qu'il existe un certain protocole afin d'aller chercher le trauma et le déséquilibre énergétique  cristalisé à un moment de notre passé. C'est un peu le même principe que la radiesthésie, mais en utilisant directement le test musculaire de la personne, souvent à l'aide du bras. kinesiologie.jpg
Ce jour là nous sommes parti à la rencontre de mon enfant intérieur. Celui qui était resté bloqué à un moment donné de son développement et vivait encore ce blocage tel quel. Je pense que c'était là l'explication de mon extrême sensibilité. 
Nous avons fait une "régression" dans mon passé et on a pu déterminé que mon trauma datait de l'âge de 4 ans précisément : au moment où j'ai été hué et humilié en public dans le réfectoire de la maternelle, évènement qui venait de plus concluer une période pénible pour moi suite au déménagement de notre famille. 
J'ai littéralement fondu en larme à ce moment là et n'ai pas pu m'arrêtre pendant bien 5 minutes. J'ai alors pris mon enfant intérieur dans les bras, je l'ai rassuré, lui ai dit que je l'aimais et que je lui restais disponible. Cela a été une expérience très forte pour moi. 
Dès le lendemain je me sentais différent et je percevais une diminution de mon hyper-sensibilité et hyper-réactivité. J'ai donc une très bonne opinion de cette thérapie.

C'est pourquoi tous les membres de ma famille ont eu des séances de kinésiologie, et j'en ai eu moi-même d'autres. Mais je dois dire que le thérapeute est primordial et que je n'ai pas toujours été satisfait des autres séances. Une autre séance a été très forte, avec un pic-1.gifkinésithérapeute possédant une longue expérience en kinésio et en médecine chinoise, son cabinet est à Clichy sous bois - plateau. Ce thérapeute également m'a marqué, malgré le fait que je n'ai eu qu'une séance avec lui, mais quelle séance ! nous avons travaillé sur l'emprise maternelle... et sur le peu de travail d'introspection que je fourni :  j'ai été invité à me faire face, mais littéralement : à me regarder en face, dans une glace... cela m'a fait un bien fou... et je me suis aperçu que ce n'était pas facile du tout... c'est peu de temps après cela que j'ai compris que je ne m'aimais pas vraiment... tout simplement si on peut dire, mais en fait, quel challenge ! un des plus monumentaux qui soit...  

Cependant je suis très sensible de nature. Cela m'a d'ailleurs frappé cet été lorsque je suis tombé sur une photo d'école de moi à l'âge de 6 ou 7 ans : on décèle un enfant vraiment très sensible et attachant. Ce que je porte toujours au fond de moi et qui est mon côté artiste et puéril...
 

Guérison
Toujours concernant la kinésiologie, une expérience récente m'a impressionnée : celle de mon amie Jocelyne, ma "co-équipière" des conférences parisiennes :-)  A l'issu d'une longue période de consultations, en kinésiologie mais aussi en décodage biologique, Jocelyne a fini par retrouver le sens de l'odorat, qu'elle n'avait jamais eu, ou perdu très jeune. Oui c'est un vrai évènement, un petit miracle. Aujourd'hui Jocelyne doit ré-apprivoiser son sens olfactif, et ce n'est pas si facile, nous a-t-elle confié... toute une rééducation à faire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans clesdevie
commenter cet article

commentaires

Kinesiologue à Ottignies 29/06/2017 14:50

Super de voir une fois de plus ce que la kinésiologue peut apporter. Cela me conforte dans le fait qu'il est possible d'aider les gens à aller mieux avec ce genre de thérapie "douce".