Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clés de Vie
  •                 Clés de Vie
  • : Aller à l'essence de ce qui fait fonctionner la vie et le monde, duquel on ne voit, tel un iceberg, que la partie visible, la partie la plus infime. Christophe - Naturopthe (santé intestinale - Paris) 06 58 89 82 99 cetienne8 (at) yahoo.fr
  • Contact

Articles Récents

Catégories

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 11:07

Vous avez peut être enrendu parlé de Hoponopono, cet art Hawaien de guérison, qu'un psychiatre amicain inspiré, le Dr Ihaleakala Hew Len., a adapté à une vision moderne et spirituelle du monde : le fait que nous serions tous interconnectés, non seulement tous les êtres entre eux, mais avant tout nous-mêmes à nos ancêtres et aux mémoires qu'ils nous ont légués.

Ces mémoires, que l'on appele tout simplement "l'hérédité", ou "terrain prédisposé"... On dit souvent les chiens ne font des chats, et bien oui, on le sait bien, on n'hérite pas seulement de notre aspect physique de nos parents, mais bel et bien de l'ensemble des mémoires qu'ils véhiculent, et qu'ils ont eux-même hérités de leurs ancêtres. La psychogénéalogie est devenu une branche à part entière de la psychologie moderne, et on sait combien les ateliers de constellation familiale sont efficaces, et remportent un énorme succès... 

C'est avec ce pré-requis que l'on pourra comprendre l'expérience et la "découverte" du Dr Len. dr-ihaleakala-hew-len-168.jpg

Ce psychiatre hawaien, il y a une bonne quinzaine d'année, a eu l'idée d'utiliser son hyper-sensibilité pour investiguer en lui-même l'état dans lequel se trouvent les patients traités dans l'hopital dans lequel il travaille.

C'est en consultant le dossier d'un patient qu'il s'est amusé à se "brancher" sur lui et à essayer de ressentir l'état dans lequel il se trouve. Il s'est aperçu qu'il pouvait ressentir en partie l'état du patient. Ses angoisses, ses peurs, ses frustrations, ses ressentiments. Etant une personne naturellement spirituelle, le psychiatre avait conscience que s'il peut ressentir la même chose, alors c'est qu'il a lui-même, en partie, les mêmes angoisses, les peurs et ressentiments... Il a alors fait un travail de pardon de ces mémoires douloureuses qu'il avait en lui-même. Mais tout en restant connecté au patient puisqu'il avait son dossier dans les mains... Probablement animé d'un forte capacité de compassion ou de bienveillance, il a pratiquer ces exercices régulièrement. 

A sa grance surprise, il a constaté des améliorations chez le patient. Persévérant, et encouragé par les améliorations observées sur le patientil a continué à guérir ses propres souffrances, via le pardon et la prière, tout en étant connecté au patient. Les améliorations du patient se sont faites de plus en plus évidentes. Jusqu'au jour où il n'avait plus rien à faire dans un hopital psychiatrique !

Le médecin ne s'est bien entendu pas arrêté là, et s'est intéressé à un autre patient. Même résultat ! Puis un autre, puis un autre. Le Dr Len a réussi le tour de main invraisemblable pour un esprit cartésien de vider la moitié d'une aile de l'hopital de ses patients.. Et le Dr Len ne voyait jamais ses patients !

Depuis, un livre a été écrit par Joe Vitale, Zéro limite, qui est devenu un best-seller. Sa méthode se nomme selon un art spirituel ancestral hawaien Ho'ponopono. Je pense qu'elle peut rendre de grands services, avec seulement quelques phrases à prononcer, à ressentir, à partager.

Le Dr Len explique que "la responsabilité totale pour votre vie signifie que tout dans votre vie – simplement parce que c’est dans votre vie – est de votre responsabilité". En un sens littéral, le monde entier est notre création.

Il explique aussi « un des plus grands problèmes des thérapeutes, c’est qu’ils pensent qu’ils sont là pour sauver des personnes, quand en réalité ils sont là pour être nettoyés eux-Mêmes ».


Les 4 paroles guérisseuses : une fois connecté à la mémoire douloureuse (je préfère de loin "douloureuse" que "négative"), on prononce : je suis désolé, pardonne moi, merci, je t'aime.

 

Voici le texte entier à lire afin de mettre en place un réel travail de guérison, qui peut très bien être collectif...

 

Texte Hoponopono pour la guérison

Divinité (ou "Univers" si on préfère),  circule à travers moi et apprends moi à me pardonner d’avoir créé cette réalité douloureuse. Apprends-moi à ressentir de la gratitude pour le don de la vie, pour le cadeau de mon existence. 

Divinité, je dépose en toi toutes les mémoires et vibrations douloureuses, qui sont arrivées jusqu’à moi, pour que tu les transmutes en lumière, et ceci pour  chaque être de ta création depuis le début de l’Humanité. Et qu’il en soit ainsi. 

Pour nettoyer mon subconscient de toute la charge émotionnelle emmagasinée en lui, je prononce ces paroles guérisseuses :  je suis désolé, je te demande pardon, merci, je t’aime (en mettant son attention sur la mémoire douloureuse, sur les mémoires de souffrances qu'on a pu créé). Je me déclare être en paix avec toutes les personnes de la terre, avec lesquelles j’ai des dettes en suspens, je suis désolé…

Je libère tous ceux desquels j’ai cru recevoir des mauvais traitements parce que, simplement, ça a été fait dans l'ignorance, et ils me rendent ce que j’ai pu leur faire avant, ou dans un autre temps,  je suis désolé…

Même s’il m’est difficile de pardonner à quelqu’un, je suis celui ou celle qui demande pardon à ce quelqu’un maintenant (qui peut être soi-même), pour cet instant, en son temps, je suis désolé…

Pour cet espace que j’habite quotidiennement et dans lequel je ne me sens pas à l’aise, je suis désolé…

Pour cette relation si difficile dont je ne conserve que de mauvais souvenirs, je suis désolé…

Pour ce qui me déplaît de ma vie présente, de ma vie passé, de mon travail ou de mon entourage, divinité, nettoie en moi ce qui contribue à mes manques, je suis désolé…

Si mon corps physique expérimente anxiété, préoccupation, culpabilité, peur, tristesse, nostalgie, douleur, je dis ou pense : mes souvenirs je les aime, je fais la paix avec eux, je suis heureux de l’opportunité de pouvoir vous libérer et me libérer : je suis désolé…

En cet instant j’affirme que je t’aime, je pense à ma santé psychique et à celle de tous mes proches : je t’aime. 

Ma contribution pour la guérison de la terre : Terre mère bien aimée, qui est qui je suis, apprends moi à me pardonner pour avoir créé la réalité que toi et moi vivons, apprends moi à t’aimer et à ressentir de la gratitude pour le don de la vie que tu portes à ta surface, pour le cadeau de mon existence, qui est aussi la tienne. 

Divinité, nettoie en moi toutes les mémoires et vibrations douloureuses qui sont parvenues jusqu’à moi pour que tu les transmutes en lumière chez tous les êtres de ta création qui habitent la terre depuis les origines de l’Humanité et qu’il en soit ainsi. 

 

Si on lit se texte avec une autre personne

Je t’informe que cette page est un vecteur de ta santé psychique, qui est aussi la mienne et je sais donc que dans la mesure où tu continues à guérir, je le ferai moi aussi. C’est pourquoi je te dis maintenant que je suis désolé pour les mémoires de douleur que je partage avec toi, je te demande pardon pour unir mon chemin avec le tien pour guérir, je te remercie car tu es ici pour moi et je t’aime pour qui tu es.  

 

Prière de la tradition hawaienne

 

« Créateur divin, père, mère, fils tous en un…

Si moi, ma famille, mes parents et ancêtres

ont offensé, ta famille, tes parents et tes ancêtres avec

des pensées, mots, faits et actions

depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,

nous demandons ton pardon…

Fais que soit nettoyé, purifié, libéré, toutes les

mémoires, blocages, énergies et vibrations douloureuses

et transmute ces énergies indésirables en lumière pure…

Et qu’il soit ainsi fait ».

  

The-Kalalau-Valley-Kauai-Hawaii.jpg

 

Kahuna-Kings-Ceremony.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe - dans clesdevie
commenter cet article

commentaires

aleroy 30/10/2016 18:13

Slt
bonjour
Votre article est toujours dispo
Cdlt

aleroy 30/10/2016 18:14

Slt
bonjour
Votre article est toujours dispo
Cdlt