Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clés de Vie
  •                 Clés de Vie
  • : Aller à l'essence de ce qui fait fonctionner la vie et le monde, duquel on ne voit, tel un iceberg, que la partie visible, la partie la plus infime. Christophe - Naturopthe (santé intestinale - Paris) 06 58 89 82 99 cetienne8 (at) yahoo.fr
  • Contact

Articles Récents

Catégories

22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 08:08

La sortie du film de Rachid Bouchareb, Indigènes, nous permet de nous pencher sur les harkis et une page de l'histoire récente de notre pays. Le 7ème  art au service du devoir de mémoire : c'est ça le grand art.... tout comme le film d'Elie Chouraqui, Ô Jérusalem, que j'ai vu hier soir : un film qui m'a marqué, passionnant pour comprendre la création de l'état d'Israel. J'ai le sentiment de pouvoir mieux partager à présent l'impuissance des pacifistes devant le cycle infini des violences du Moyent-Orient... Oui bravo à ces 2 réalisateurs ! Le cinéma doit servir l'intropection, la réflexion, le retour sur l'histoire et la compréhension de comment s'initient les engrenages...

La reconnaissance est essentielle. Elle est le signe que l'on sort d'une névrose, de schémas parentaux non arrivés à maturité. Comme dans un couple, lorsqu'on remercie son ex-partenaire de la période qui est close, pour tout ce que l'on appris, pour tout ce que cette relation nous a permis de dépasser. C'est le signe de que l'on atteint la maturité, que l'on a acquis une vision de notre vie et des contextes de son évolution. Dire merci aux harkis est important, et au passage je tire mon chapeau à Chirac qui va j'usqu'à proposer un réhaussement des pensions. Mais pourquoi a-t-on tant tardé à dire merci à ceux qui ce sont battus à nos côtés durant la 2ème guerre mondiale ? Serait ce pour ne pas avoir à trop regarder en face l'attitude de la France face à l'Allemagne, face au rouleau compresseur hitlérien : attitude qui ne force pas l'admiration, devant si peu d'enthousiasme à résister, et surtout devant tant de collaboration...

 Ce film, réalisant ce devoir de mémoire, arrive à point nommé, juste au début de la campagne présidentielle. Alors que certains médias agitent déjà l'épouventail Le Pen, on peut se poser la question de nos efforts à nous débarrasser de nos démons. Le vote contestataire lepeniste n'est il pas, au delà du problème immédiat d'insécurité, une sorte de rêve utopiste de "pureté sociale", rêve "d'absolue" typique de l'état immature de la tendance à sacraliser plutôt qu'à sanctifier (cf La voix de l'amoureux) ? Oui un rêve ! ô combien éloigné de la réalité socio-culturelle de la France d'aujourd'hui, véritable mosaïque de cultures et d'origines diverses.... un si extraordinaire potentiel d'enrichissement... La France n'a de salut que l'effort d'intégration, prendre à bras le corps la réalité d'aujourd'hui, prendre à bras le corps la complexité des banlieues.... loin des petites phrases électoraliste du ministre de l'intérieur, qui aspire tant aux fonctions suprême de l'état.... prononcées sans tenir compte du danger de dresser encore un peu plus les populations les unes contre les autres.... Mince, je ne souhaitais pas vraiment prendre partie, chère à mon état d'observateur objectif ... Mais d'un point de vue astrologique, nous sommes tous d'accord sur le fait que nous sommes à l'aube de pénétrer dans une nouvelle ère (l'ère du Verseau), qui sera caractérisée par un retour des valeurs féminines. La femme est-elle donc l'avenir de l'Homme ? Je le crois. Alors la France saura-t-elle encore une fois être précurseur ? élira-t-on, avant que les USA ne le fasse, une femme à la tête de notre beau pays ??

Partager cet article

Repost 0
Published by CHRISTOPHE - dans clesdevie
commenter cet article

commentaires