Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clés de Vie
  •                 Clés de Vie
  • : Aller à l'essence de ce qui fait fonctionner la vie et le monde, duquel on ne voit, tel un iceberg, que la partie visible, la partie la plus infime. Christophe - Naturopthe (santé intestinale - Paris) 06 58 89 82 99 cetienne8 (at) yahoo.fr
  • Contact

Articles Récents

Catégories

18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 09:05

En juin, j'ai senti et décidé que j'étais au début d'une accelération de mon développement. J'ai senti une cohérence globale durant les 2 mois d'été vers ce qui pourra être une décision importante à prendre. Pour quelqu'un d'assez fidel et fixe comme moi, un changement, c'est tout un évènement ! Mais je dois me réappropier le sens des "rites de passages" qui sont là pour aider à traverser les moments que l'on croit difficiles.

Hier soir, un sentiment assez fort c'est développé en moi : je me libérais de poids énormes de culpabilités, qui m'oppressent depuis toujours : "je ne mérite pas mieux que ce que j'ai, je ne mérite pas de réaliser les rêves de mon âme, je suis voué à une destinée médiocre". J'ai été tellement dominé dans ma vie ! à commencer par ma propre rigidité, mes propres croyances bien rigides. C'est d'ailleurs peut être ce qui m'a fait être si longtemps attiré par les religions. Le temps est venu de prendre les choses en main et de dépasser cela. Je rentre dans le vif du sujet de mon "noyau dur" : relever la tête et savourer ma propre valeur, qui doit être respectée. Savourer la valeur de chaque moment de l'existence, qui devraient être vécus avec intensité. Mais tout cela sans narcissisme. Ancré dans la réalité. Prendre conscience de ma valeur, de ma vision. Reconstruire ma vie à partir de ce sentiment.

 Le livre, Rites de passages, célébrer les temps forts de la vie (Jouvence), de Kathleen Wall et Gary Ferguson, m'est quasiment tombé dans les mains lors de ma dernière visite à la librairie Les 100 ciels.

La préface est de Maud Séjournant. Un rituel permet de faire résonner les différents niveaux de notre être : mental, émotionnel, physique, tout cela dans un contexte spirituel, afin d'unifier la force de guérison et d'intégration. Il permet d'aligner les différents niveaux de conscience qui fonctionnent simultanément en nous. Ce qui est difficile à saisir pour nous, qui avons été élevés d'après un régime strict de pensée linéaire. Les sociétés qui ont gardé leur relation primitive au monde ont maintenu leurs rites de passage pour les étapes essentielles de la vie. Le résultat, c'est un mieux-être. C'est précisément ce à quoi tend la pratique du chamanisme : utiliser les ressources du monde invisible et archetypal, pour l'installer dans notre vie de tous les jours, restaurant ainsi en leur sein l'axe central intérieur où le spirituel et le temporel peuvent s'unifier.

Extraits du livre : comme les maîtres d'arts martiaux qui utilisent l'énergie de l'attaque ennemie à leur propre avantage, les rituels peuvent nous aider à exploiter les tensions et les douleurs que la vie suscite immanquablement, et à les transformer en une énergie émotionnelle positive, celle-là même dont nous avons besoin pour atteindre une nouvelle conscience et initier le délicat processus de croissance. Les rituels nous conduisent au coeur même du changement ; ils nous encouragent à embrasser ce dernier plutôt qu'à nous laisser distraire ou à fuir.(...)

Le rituel fonctionne de trois façons essentielles. Par l'action, il accroît notre pouvoir personnel ; il clarifie les problèmes, les périodes de transition et les nouvelles directions à prendre ; et il nous aide à ancrer de nouvelles prises de conscience et de nouveaux comportements dans notre existence quotidienne.

La leçon de tous passages de l'existence est que tout chemin est un chemin de transformation. Que vous commenciez une relation ou que vous divorciez, que vous traversiez l'adolescence ou que vous entriez en ménopause, que vous entamiez une nouvelle carrière ou que vous quittiez votre emploi, c'est le rythme de la nouveauté jaillissant de l'intérieur qui danse à travers vous. Et si la mélodie de cette danse varie, son rythme demeure étonnament constant. Les rituels sont l'expression physique de ces schémas puissants. Ils concernent notre manière de produire du sens et notre façon de trouver et d'arroser les semences de l'espoir qui, depuis toujours, apparaissent au millieu du chaos. Voilà pourquoi dans ce nouveau millénaire, comme dans le précédent, le rituel restera un outil vital et précieux pour prendre soin du coeur humain.(...)

Les auteurs présentent les schémas fondamentaux communs à tous les rituels, divisés en cinq étapes. Il est important de comprendre cette structure avant de se lancer dans la réalisation de ses propres rituels : 1) lâcher prise et émmergence du nouveau  2) l'errance dans le chaos  3) les polarités à intégrer  4) un nouveau départ  5) l'enracinement.

Finalement, les rituels sont profondément inscrit dans nos vie et nous les perpétuons sans vraiement en avoir conscience. Il y a aussi les rituels traditionnel, familiaux, religieux auxquels on tient souvent très fortement, comme Noël et Pâques, les anniversaires.

Un rituel s'inscrit parfaitement dans une période de remise en question, de pause, lorsqu'on comprend l'importance d'aller à la rencontre de ses émotions profondément tapis dans l'inconscient, et de ses besoins fondamentaux. Il aide à mieux contrôler son destin, à apprivoiser les incertitudes de toute décision importante et évaluer au mieux à comment en "payer le prix". On utilisera le langage des symboles pour nous relier à nos inconscients. Un rituel permet de mettre une distance entre soi et le rôle qu'on joue. Cette distance peut à son tour diminuer les chances de succomber à l'envie de faire marche arrière, le genre d'envie qui fait croire aux gens qu'un problème familier vaut mieux qu'une solution inconnue.

Le lâcher-prise: le vieil adage selon lequel on préfère un problème familier à une solution inconnue est bien plus qu'un cliché sans fondement. De façon subconsciente, chacun de nous s'efforce de maintenir le statu quo, de ne pas lâcher ce qui nous est familier. L'égo résiste fortement à tous nos efforts pour changer. Voilà pourquoi il est toujours facile de regarder les problèmes des autres et de discerner la voie qu'ils devraient prendre, alors que de suivre la route de son propre épanouissement est un combat d'envergure héroïque. La structure de la plupart des rites de passage souligne l'idée qu'il faut se défaire de sa vieille perception de soi-même pour qu'une nouvelle identité puisse émerger et croître. Quand on comprend que lâcher prise est nécessaire, on peut l'utiliser comme arme contre la peur de la transition. Malheureusement, pour la plupart, nous ne reconnaissons le besoin de lâcher prise que dans les circonstances les plus extrêmes (décès, accidents graves ...). C'est cela qui rend la tâche de mûrir, en tant qu'adultes, autrement plus difficile qu'elle devrait l'être.

Cette ignorance continue d'être entretenue par nos mythes culturels, en particulier la philosophie de la pensée positive et de la réussite qui affirme qu'avec assez de détermination, on peut réussir tout ce qu'on veut. Comme tous les mythes, celui-ci est utile jusqu'à un certain point. Par exemple, si l'on prend pour un raté, on a toutes les chances d'agir d'une manière qui va confirmer cette idée. Mais la pensée positive devient destructive dès lors qu'elle tourne au dogme. La pensée positive ne peut clarifier ni les motivations ni les valeurs élevées qui ont donné naissance à vos objectifs, au départ. A cause d'elle, vous rester donc bloqué sur la forme, au lieu de prêter attention à la qualité qui sous-tend cette forme. Un autre mythe est l'idée qu'on puisse tout avoir. On ne prétendre à enrichir notre vie de qualités nouvelles sans avoir à renoncer à d'anciennes priorités. Dans presque tous les changements positifs , c'est la compréhension du lâcher prise qui va paver la voie nous permettant de nous approprier plus pleinement notre vie. L'intuition, l'inspiration, l'ennui, la dépression, l'anxiété, ce sont là autant de signes que quelque chose de nouveau émerge dans votre vie (...)

Au fil des chapîtres, les rituels sont étudiés à la loupe pour : les relations intimes, l'équilibre familiale, la jeunesse, le divorce, l'amitié, le travail, le milieu de la vie (quarantaine), la dernière moitié de la vie, face à une perte affective.

Précisons de suite que les actes de psycho-magie de Jodorowsky sont, par essence, des rites de passages, faisant intervenir les énergies fondamentales lièes à la "survie de l'espèce". Je pense que savoir quelle est notre mission de vie est vraiment fondamental et cela nous aide à effectuer les lâcher prises nécessaires à rester cohérent. Des techniques commes celles de l'astrologie, la numérologie, la tarologie, peuvent ainsi être de grandes aides. La psychogénéalogie également, et le travail sur les mémoires cellulaires. Le simple fait d'accepter que "d'être né dans telle famille n'est pas un hasard, et sortir plus grand de cette acceptation, car tout a un sens", est déjà un pas immense.

Cela me ramène également à l'étude de Marc Alain Ouaknin sur la Bar-Mitsva (la communion solennelle juive, qui est un rituel important pour les adolescents). L'ouvrage commence par une citation de Michel Serres, pour qui "ce qui caractérise l'humain par rapport à l'animal, c'est d'être capable de risque (et donc capable de tomber). Si on ne prend pas le risque du risque, on reste dans la certitude de la marche assurée, celle de l'animal, c'est cela le programmable, le prévisible". Article à lire sur Ouaknin: http://www.nouvellescles.com/article.php3?id_article=856

Réaliser un rituel, c'est inviter toutes les énergies à se concentrer, à s'intensifier sur un sujet, afin de permettre à tout son sens d'émerger. Je m'aperçois que les rituels sont restés bien vivants dans certains millieux, comme ceux qui respectent la tradition hébraïque, qui me semble décidément très riche et adaptée aux besoins de l'homo spiritualus moderne et de son évolution (culture spirituelle qui a 4000 ans d'ancienneté !).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CHRISTOPHE - dans clesdevie
commenter cet article

commentaires